CoCrea


Accompagnement vers une meilleure qualité de vie 



Les soignants, de par leur métier, sont confrontés avec la maladie, la souffrance et les deuils à répétition.

Ils doivent veiller à préserver leur équilibre professionnel et personnel.

Les soignants, même très bien formés, restent vulnérables à la souffrance humaine, ce qui constitue d'ailleurs leur qualité humaine.

L'environnement de travail et ses contraintes demandent au soignant une capacité d'adaptation permanente, ce qui peut engendrer des difficultés dans l'exécution des tâches.


Les soignants sont principalement confrontés à deux types de risques qualifiés de "risques psycho-sociaux liés à la profession":


1. Le syndrome de l'épuisement professionnel appelé "Burn out":

Il s'agit d'une situation de mal-être physique et mental lié au quotidien professionnel. Cet épuisement est dû à l'amplitude et à la pénibilité de la tâche à effectuer et à la pression subie associée. 

Un stress chronique s'installe devenant petit à petit ingérable.


Le soignant peut y être confronté suite à différents facteurs tels que le manque chronique de personnel, la confrontation à la mort et au deuil, l'impuissance à toujours guérir ou épargner la souffrance ou la douleur,...


Les symptômes sont divers: troubles du sommeil, difficulté de concentration, problèmes digestifs, douleurs musculaires, porblèmes de peau, variation de poids, problèmes cardiaques, addictions, détérioration du rapport aux autres,...

Ces symptômes ne sont pas tous présents simultanément, mais la présence de plusieurs d'entre-eux doit alarmer le soignant afin qu'il puisse être pris en charge.



2. La perte de sens dans le travail appelée "Brown out":

Il s'agit ici d'un démotivation progressive du soignant dans l'exercice de sa pratique. 

Le sentiment de désinvestissement se manifeste petit à petit.

 Il y a une incompréhension des tâches à effectuer parce qu'elles sont vécues comme absurdes et qu'elles entrent en conflit avec les valeurs du soignant. 

Ce dernier n'a plus d'énergie pour faire ce qu'il a à faire car il ne donne plus aucun sens à sa tâche. 

Il y a un conflit de loyauté entre les valeurs du soignant et la réalité de son travail.

L'hyper- informatisation et la rentabilité des services sont deux exemples parmi d'autres, qui peuvent provoquer cette perte de sens.


Dans le "Brown out", le problème principal n'est pas le stress mais un manque d'épanouissement. Le travail perd tout son sens.


Les symptômes qui apparaissent peuvent être similaires à ceux du burn out mais ce qui est central ici, c'est une perte de la motivation au travail.